7/3/14 - E. Béchaux - Témoignage suite à l'expulsion du camp de Sampaix

Evacuation du bidons-ville de Sampaix - 5 Mars 2014

 

Un mercredi des cendres inédit.

4h30 : Lever avec pour objectif un terrain vague sur une zone industrielle à Saint Fons dans la banlieue de Lyon.

6h00 : Comme la veille et l’avant veille, nous nous retrouvons à une dizaine de personnes répondant à l’appel lancé par Bruno-Marie Duffé,  vicaire épiscopal « Famille et Société » relayé la CCB-L. Nous sommes invités à «être témoins pacifiques et solidaires» lors l’expulsion du camp de Roms du Boulevard Sampaix où vivent depuis plus de 2 ans quelques 150 personnes.

6h 15 : Je retrouve Philippe Plantevin, prêtre de la mission de France de Saint-Fons qui tous les matins vient faire son tour dans le campement. Autour de lui, il y a le père Duffé, des militants de la ligue des droits de l’homme, des paroissiens de l’ouest lyonnais et d’autres lèves-tôt pas particulièrement militants ni engagés dans l’assistance aux exclus. Pour beaucoup, dont moi, c’est la première fois que nous pénétrons dans ce type d’endroit.

.../...

Le témoignage intégral :  Un mercredi des cendres inedit 

Date de dernière mise à jour : 12/09/2016