Coordination Urgence Migrants

Lyon (69) - Pression pour faire signer un arrété d'assignation à résidence - 5/12/16

A quoi sert de mettre une famille à l'hôtel le 25 novembre si c'est pour la remettre dehors dès le 5 décembre afin de mieux la forcer à accepter une aide au retour au pays qu'elle refuse obstinément ?

Quelle réalité pour les personnes accueillies ? Les réponses données par l'Etat sont parfois déroutantes et posent de nombreuses questions sur la véritable volonté de nos gouvernants, comme le montrent les derniers exemples vécus  à Lyon.
 

A quoi sert de mettre une famille à l'hôtel le 25 novembre si c'est pour la remettre dehors dès le 5 décembre afin de mieux la forcer à accepter une aide au retour au pays qu'elle refuse obstinément ? 

C'est le cas que nous avons vécu nous mêmes hier avec la famille M***. Tous les papiers étaient déjà prêts quand nous nous sommes présentés hier en compagnie de cette famille à 10h00 devant le "foyer-incarcération" géré par l'OFII. Et il a fallu une bonne dose de résistance à chacun d'entre nous pour s'opposer à la pression ignoble exercée par les agents de ce service, soit disant là pour "accueillir la famille et envisager avec elle les différentes possibilités offertes" selon les termes du courrier donné directement à l'hôtel à la famille le 2 décembre 
Une expérience douloureuse et honteuse pour tous  ... 
Avec, pour résultat, une famille qui découvre qu'elle a une OQTF qui ne lui est jamais parvenue mais que l'administration estime "réputée notifiée"! 
Et une famille qui est aujourd'hui de nouveau à la rue, sans aucune aide, seulement hébergée très temporairement par le petit réseau de solidarité autour d'elle.

Où l'on découvre aussi au passage que l'OFII (Office Français de l'Immigration et de l'Intégration) est devenu plutôt l'Office France contre l'Immigration et pour l'Incarcération. Voir les photos jointes.
 

C'est, malheureusement, la réalité vécue sans doute par de nombreux jeunes mineurs qui, après un bref passage en CAO, après avoir constaté la différence entre les promesses et la réalité, risquent de choisir à nouveau la fuite en avant vers la destination qu'ils ont choisie.

 

Dossier ofii assignation residence01 anonyme 1Dossier ofii assignation residence01 anonyme 1