RESF 69 -Collectif Jeunes - URGENT : besoins de solidarité concrète de notre collectif jeunes - Janvier 2017

RESF 69 -Collectif Jeunes

Bouteilles à la Mer … édition janvier 2017

Bouteilles a la mer de resf69 collectif jeunes edition janvier 2017 1Bouteilles a la mer de resf69 collectif jeunes edition janvier 2017 1

 

Comme cela devient presque une tradition chaque année, nous nous permettons de faire un état des besoins de solidarité concrète de notre collectif jeunes de RESF.
 

L'année passée, vos dons et solidarité ont aidé à survivre plusieurs des jeunes qui viennent de gagner l'annulation de leurs condamnations en appel, et d'autres qui participent régulièrement aux réunions et mobilisations de RESF. Nous vous en remercions tout comme eux.
 

1/ Besoin de bénévoles pour l'ouverture d'un lieu d'accueil et d'aide aux mineurs isolés étrangers rejetés par l'ASE à un moment ou à un autre, mais notamment rejetés par la MEOMIE dès leur arrivée à Lyon.
Cette permanence se tiendra chaque mercredi matin dans la salle de la Marmite à Lyon 1er. Initiative conjointe de RESF, LDH, Médecins du Monde.

Informations le vendredi 27 janvier à 15h au local de la LDH. Cours de Verdun.

Mais si vous êtes volontaire, faites-vous connaître dès maintenant pour qu'on s'en entretienne au préalable.
 

 

2/ Besoin d'hébergements pour les mineurs exclus de toute protection en attente de la décision du juge des enfants (qui ordonne dans quasi tous les cas leur prise en charge, mais la procédure dure de 2 à 4 mois). Besoin de propositions même de courte durée permettant des relais. Actuellement quelques relais urgents à prendre.
 

3/ Besoin d'hébergements pour les mineurs condamnés qui n'ont pas fait appel et pour des jeunes majeurs à qui l'aide jeunes majeurs est refusée. Pour certains c'est totalement dramatique, comme pour Ibrahima qui a perdu le 2 janvier sa formation professionnelle au CEPAJ, son toit, et les aides financières de la Métropole au moment où le TA a confirmé le refus de séjour et l'OQTF de la préfecture et ce malgré l'appel encore en cours...

4/ Besoin d'argent pour aider à payer des internats, des transports, et d'autres frais correspondants à des besoins vitaux.
Comme nous le disons toujours, l'aide matérielle que nous organisons n'a pas pour vocation de remplacer les protections dues par l'Etat ou la Métropole. Mais elle est indispensable pour aider les jeunes concernés à se tenir debout dans le combat qu'ils mènent.

Cordialement et avec nos remerciements.

Michèle, Françoise, Fiammetta, et le groupe d'animation du Collectif Jeunes - RESF 69.

 

Vous pouvez y répondre selon vos possibilités avec un mel adressé à

francoisedebron@gmail.com ou fiammetta.nincheri@hotmail.com
 ou par tel : Françoise: 06 86 18 26 10 /  Fiammetta : 06 59 43 94 03