Laissez Nutsa B. grandir ici ! - Académie d'Amiens - 14/12/14

Monsieur le Préfet, laissez Nutsa B. grandir ici !


Monsieur le Préfet,
Nous, personnel éducatif, parents d’élèves de l’Académie d’Amiens et citoyens, apprenons avec inquiétude et stupeur que la collégienne Nutsa B. serait sous le coup d’une mesure d’ « obligation à quitter le territoire français ».
Nutsa est arrivée au collège Jean Moulin à Saint-Quentin il y a deux ans et a intégré une classe de 6ème. A son arrivée, elle ne maîtrisait pas du tout le français. Mais elle a très vite montré une détermination telle qu’elle a rapidement progressé dans la maîtrise de la langue française. Les enseignants ne peuvent que louer, depuis son arrivée, son courage, son très grand sérieux, son désir de rentrer en communication tant sur le plan scolaire que sur le plan humain, avec ses ca­marades comme avec ses enseignants, ainsi que le plaisir et l’épanouissement qu’elle a pu trou­ver en classe, autant de qualités qui montrent sa très grande volonté de s’intégrer et qui font d’elle un exemple pour l’ensemble de ses camarades.
Nous ne pouvons donc qu’exprimer notre refus de voir la scolarité si prometteuse de Nutsa inter­rompue et perturbée. Nous demandons instamment que tout soit mis en œuvre pour son main­tien en France ainsi que celui de ses parents, de sa soeur scolarisée en école primaire et de son petit frère de 7 mois et par conséquent, que le droit au Séjour en France soit accordé à ses pa­rents.
C’est à ce titre, Monsieur le Préfet, que nous vous adressons ce courrier, comptant sur votre compréhension de cette délicate situation, et sur votre soutien pour la résoudre le plus humaine­ment possible.
Nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de nos respectueuses salutations,

samedi 1er novembre 2014.