Réquisitionner les logements pour réveiller les prégectures

Suivons ce mot d'ordre : réquisitionner les logements vides pour réveiller les préfectures et le ministère du Logement !

Toulouse est-elle la ville où l’esprit de résistance à l’injustice se concrétise facilement ? En son centre sont nés les cercles de silence il y a plus de 7 ans. Actuellement, les travailleurs sociaux manifestent leur résistance en occupant des logements vides pour les donner aux sans-abris. Marie-Dominique me communique par courriel cette info :
Il y a un reportage très intéressant dans la revue "la Vie" de cette semaine sur l'hébergement, à Toulouse, de tous les sans-abri. Les travailleurs sociaux débordent d'imagination ! Ils enfreignent la loi pour répondre aux situations d'urgence et ça marche grâce aux collectifs et associations de lutte contre le mal-logement. Ils réquisitionnent les logements vacants propriété de l'État ou d'administrations permettant de loger des familles ou des mamans seules avec enfants.