Le Monde - 2015-02-04 - La Cour nationale du droit d'asile se met en grève

Les rapporteurs de l'instance rattachée au Conseil d'Etat dénoncent leur cadence de travail

Mardi 3 février, la grande salle des avocats de la Cour nationale du droit d'asile (CNDA) ne bruisse pas comme d'ordinaire du conseil de dernière minute donné aux demandeurs d'asile… Une bonne partie des 285 audiences de demande d'asile du jour n'auront pas lieu. Pour la deuxième fois de son histoire, la CNDA est en grève. Les rapporteurs et autres secrétaires d'audience de cette juridiction française de l'ordre administratif, rattachée au Conseil d'Etat, dénoncent leur cadence de travail. " Nous devons instruire 372 demandes d'asile chaque année. Or, c'est trop ! Derrière chaque dossier il y a une vie, un sort qui dépend de notre analyse ", résume Adrien M., un des 150 rapporteurs, tenu à l'anonymat. " La pression qui pèse sur nos épaules devient de plus en plus lourde parce que les dossiers des demandeurs d'asile sont de plus en plus complexes ", confie le jeune homme, la trentaine, contractuel depuis trois ans, après quelques cours de droit donnés à l'université.

Article completLe monde 4 fevrier 2015 CNDA en grève