Ecolelogement 69 - Page Face Book Nathalie Perrin-Gilbert - 6/12/14

Notre ville est belle. Elle l'est encore plus quand nous la rendons 
> accueillante

> Lyon, belle et accueillante
> Notre ville est belle : particulièrement, il est vrai, ainsi illuminée.
> Notre ville est belle : forte de son ouverture au monde.
> Et nous sommes fiers que de nombreux visiteurs viennent la (re)
> découvrir en ces périodes de fêtes.
> Mais notre ville n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle est 
> accueillante.


Soutien aux initiatives citoyennes
> Ces deux dernières semaines, plus de 2300 personnes ont appelé chaque
> jour le 115 sans obtenir de solution d’hébergement : des hommes, des
> femmes, certains âgés ou handicapés ; des nourrissons, des enfants
> scolarisés.
> Face à l’impuissance des pouvoirs publics, des parents d’élèves et des
> enseignants ont décidé d’occuper plusieurs écoles et collèges de notre
> agglomération, afin d’y accueillir les familles sans abris. Sur le 1er
> arrondissement, les groupes scolaires Victor Hugo, Michel Servet ainsi
> que le collège de la Tourette font partie de ce mouvement. Aux côtés
> de ces citoyens, nous apposons aujourd’hui un message sur le bâtiment
> de la mairie d’arrondissement : « N’oublions pas les 194 enfants qui
> dorment dehors ».

Mise à disposition de bâtiments vides
> Au-delà du soutien à ces initiatives citoyennes de solidarité, nous
> avons, en tant qu’élus, la responsabilité de faire respecter l’article
> 3452-2 du Code de l’Action Sociale et des Familles qui prévoit que «
> toute personne en situation de détresse médicale, psychique ou sociale
> a accès à tout moment au dispositif d’urgence ».
> C’est pourquoi nous proposons au Préfet du Rhône, ainsi qu’au Maire de
> Lyon – Président du Grand Lyon, la mise à disposition durant cet hiver
> des bâtiments vides de l’ancien collège Truffaut, situés place Morel.
> Transformé en lieu d’hébergement, ce site pourrait accueillir des
> familles aujourd’hui sans abris et être géré par des associations et
> structures agissant dans le champ de l’accompagnement social.
> Page 1/2

> La Métropole, occasion d’une nouvelle politique d’hébergement
> D’autre part, nous pensons que la construction de la métropole de Lyon
> doit permettre la mise en œuvre d’une véritable politique de
> l’hébergement des plus démunis. Ceci implique une meilleure
> connaissance, par les élus décisionnaires, de la réalité des
> situations de précarité présentes sur notre territoire. Pour ce faire,
> nous pouvons nous appuyer sur le diagnostic des professionnels de
> l’urgence sociale. Ceci nécessite également que notre métropole
> s’inscrive dans un mouvement de coopération avec l’Union européenne,
> l’Etat et la Région Rhône-Alpes.
> Nous demandons donc au Maire de Lyon – Président du Grand Lyon la
> réunion de l’ensemble de ces acteurs afin d’élaborer à l’échelle de
> notre territoire une politique d’hébergement pérenne et porteuse
> d’avenir, qui s’appuie sur des dispositifs et des moyens existants
> mais sous utilisés.

Nous, élus « Lyon Citoyenne et Solidaire » du 1er arrondissement, de
> la Ville de Lyon, du Grand Lyon (future Métropole), sommes prêts à
> nous engager pleinement à la mise en œuvre d’une telle politique.


> Les élus « Lyon Citoyenne et Solidaire » du 1er arrondissement de Lyon

Date de dernière mise à jour : 10/12/2014