Lyon (69009) - Les Roumains expulsés squattent devant la mairie - Témoignage et article

Une partie d’entre eux ayant été pris en charge vendredi par la préfecture (familles avec enfants en bas âges)

Progres20170523 lyon9eme les familles roumaines expulsees du squat se mobilisent avec l aide de citoyensProgres20170523 lyon9eme les familles roumaines expulsees du squat se mobilisent avec l aide de citoyens

Expulsion du squat de Vaise Vendredi 19 Mai 2017

 

Une fois de plus l'inhumanité dans toute son horreur à frappé à Lyon :

Plus de 50 personnes ont été jetées à la pluie vendredi matin 19 mai 2017.


1

 

En effet, le squat du 70 rue Gorge de Loup a été évacué sans ménagement.

Seul 3 familles avec enfants de moins de 3 ans ont été hébergées.


Pour les autres, aucune solution.

Plusieurs enfants sont quand même partis à l'école ce vendredi matin.

Mais pas de collège ni lycée pour 5 jeunes (4+1)
 

Avec une collègue de C.L.A.S.S.E.S, protégeant avec le parapluie orange (ci-dessous) les papiers, nous avons appelé le 115 pour 11 familles, soit 38 personnes (17 adultes et 21 enfants) dont au moins un enfant de moins de 3 ans. La réponse était pour chacune : Il n'y a pas de place, il faut rappeler dans une ou deux semaines...
 

Sans doute d'autres familles ont appelé aussi directement de leur côté.
 

Nous connaissons au moins 12 autres personnes pour qui nous n'avons pas appelé, dont un couple mineur et deux adultes en fauteuil roulant...

 

2

 

sans compter les adultes sans enfant que nous connaissons peu.
 

Ce vendredi vers 18 h, message d'une autre collègue de C.L.A.S.S.E.S. :

Après avoir cherché tout l'après-midi, les familles avaient trouvé un parc pour s'installer. 15min plus tard, les gendarmes (CRS) les ont expulsées menaçant d'envoyer des lacrymogènes. Ils sont maintenant installés devant le CCAS (métro Valmy) et vont dormir dehors.

 

Dimanche 21 mai, appel de la collègue car les familles ont eu très froid la nuit. La Croix Rouge ne leur avait pas apporté de couvertures la veille et le 115 appelé ce dimanche

indique : "Le week-end il n'y a pas d'urgence alimentaire et pas de croix-Rouge pour les couvertures"... selon toujours le 115 "D'habitude les familles se débrouillent...". Finalement un message en direct avec la responsable du Samu Social a permis de faire parvenir des couvertures... au 45 personnes comptées par la collègue.

 

ET L'INQUALIFIABLE, INDIGNE DE LA FRANCE, SE POURSUIT :

 

Ce lundi matin 22 mai, 6 ou 7 familles avec quelques enfants scolarisés, d'autres en cours de scolarisation, ont été jetées à la rue du Square de la Fr. Libre à Villeurbanne.

Déjà à 10 heures tout était prêt pour jeter tous les biens personnels à la benne :

3

 

 
   

et les barrières vertes descendaient déjà du camion pour être posées
 

4

 

Une honte à nouveau...

 

Henri