Bron-Terraillon Des militants « exigent » la réquisition de logements vides- Le Progrès 28/10/2015

Un collectif d’associations, de partis politiques et d’habitants a de nouveau manifesté sur le parvis de l’hôtel de ville de Bron, mardi matin. Ils réclament l’ouverture de l’espace Jacques-Duret pour abriter les Albanais expulsés d’un squat à Terraillon, mercredi dernier. Mais la mairie a refusé. Les associations demandent à la préfecture et à la Métropole une réquisition des logements vacants pour les transformer en hébergements d’urgence.