APPEL A RASSEMBLEMENT - Truffaut, une école vide !

APPEL A RASSEMBLEMENT
JEUDI 18 DÉCEMBRE - 18h 30



Le soir du 17 décembre 2013, une soixantaine d'habitants du 1er arrondissement et de militants de l'agglomération envahissaient les locaux de l'ex-collège Truffaut pour tenter d'obtenir sa réquisition afin de mettre à l'abri durant l'hiver les centaines de sans-logis qui ne trouvaient pas de toit et que les pouvoirs publics délaissaient. Malgré l'arrivée immédiate de la police sur les lieux, plusieurs centaines d'habitants du quartier se sont rassemblées sur la place en soutien à cette action.


Mais la Préfecture, comme la Mairie (ville de Lyon) et le Grand Lyon sont restés sourds à l'appel qu'elle portait.


Un an plus tard, alors que l'hiver arrive, des milliers de personnes dans l'agglomération, dont nombre d'enfants, de familles, de personnes âgées et pour certaines handicapées se trouvent toujours livrées aux rigueurs de la rue et des intempéries, sans solution d'hébergement.

Pendant l'année écoulée, les collectifs de soutien, les associations et les militants ne sont pas restés inactifs face à l'urgence qui allait se profiler à nouveau les mauvais jours venus. Une manifestation régionale a rassemblé plus d'un millier de personnes à Lyon le 15 novembre dernier et dans l'agglomération, plusieurs établissements scolaires sont actuellement occupés par des familles, des parents d'élèves, des enseignants à l'initiative du collectif « Jamais sans toit ». La médiatisation de leur action leur a permis de rentrer un temps en dialogue avec les autorités, mais pour n'obtenir à ce jour qu'un nombre beaucoup trop restreint de propositions d'hébergement d'urgence (moins de 30% des familles concernées se sont vu proposer une solution). Il y a pourtant véritablement urgence : si quelques dizaines d'enfants sur les 194 recensés comme vivant dans la rue peuvent dormir à l'abri pour quelques jours, c'est parce qu'une fois encore, des citoyens se mobilisent pour se substituer à l'impuissance des pouvoirs publics. Au même moment, des centaines d'autres personnes passent leurs jours et leurs nuits dehors, tandis que les squats sont évacués illégalement les uns après les autres.


Or, pendant ce temps, le collège Truffaut demeure scandaleusement vide, mais gardé et chauffé, tout comme il y a un an. Cette année encore, ce n'est pas tolérable ! Exigeons donc sa réquisition cette fois encore !



Le soir du jeudi 18 décembre, soyons des centaines et peut-être plus encore, venus du quartier et de partout ailleurs, à nous rassembler Place Morel (1er arrondissement), devant le collège Truffaut, pour exiger sa réquisition immédiate ! Manifestons bruyamment notre détermination dans un concert de casseroles et autres objets sonores, en occupant l'espace public, en et en criant notre colère et notre exigence de dignité. Cette fois, il ne sera pas question de nous faire sortir : nous serons sur la place, bien déterminés à y rester et à nous faire entendre. Nous habitons là et nous reviendrons si besoin, tant que ne cessera pas le scandale de ces portes fermées devant des gens sans abri !



Cette année, il n'y aura pas de ralliement préalable en un point autre que la place Morel : venez à 18h 30, en vous acheminant librement vers la place par un des six accès possibles. Venez avec votre exigence de justice, votre capacité d'indignation, vos casseroles et votre détermination ! 



SOLIDARITÉ AVEC LES PERSONNES SANS LOGEMENT ! RÉQUISITION IMMÉDIATE !

TOUT LE MONDE DEDANS ! 

Prises de parole sur place par les collectifs de soutien **** Voisins, décorez vos fenêtres de slogans en soutien à l’action !!

Tout le monde dedans!

Article à lire 

Place Morel 69001 Lyon